Les Installations Home-Cinema - 1/41

Install-HC est un site de passionnés consacré essentiellement aux installations home-cinema. Vous trouverez ici des installations home-cinema, dédiées ou non, publiées par leur propriétaire respectif.

Installation Home-Cinema de Rooky2

Titre :HC accessible
Pays :France
Budget :Plus de 12000€
Salle dédiée : oui
Config. HP :10 • 2
Superficie :29m²
Mise en ligne le 23 Janv. 2016
Mise à jour le 19 Juin 2017
Consultée 3828 fois
Rang de l'installation (déterminé par les visiteurs) : 145-2-1+1+2

Equipement AUDIO/VIDEO

  • Diffuseur vidéo :
  • Écran de projection Screenline fashion 2.35; 4m de base
  • Vidéoprojecteur Sony vpl-vw520es
  • Amplification :
  • Ampli HC Yamaha rx-a3050
  • Bloc Alimentation HC Threshold Cas 1
  • Enceintes :
  • Enceinte centrale Klipsch rp-450c
  • Enceintes arrières Klipsch rp-250s
  • Enceintes frontales Klipsch rp-280f
  • Caisson de grave Klipsch r-115sw
  • Enceintes arrières Klipsch  gallery g-16 (plafond)
  • Sources :
  • Scaler Apple apple tv
  • Lecteur BD Panasonic DMP-UB900
Sommaire

    Intro
    Etude du marché et définition des besoins
    Quelles dimensions de la salle pour la bonne acoustique ?
    La priorité à la vidéo
    Isolation phonique
    Débat sur l'acoustique
    Traitement acoustique des hauts et moyens fréquences
    Traitement acoustique des basses fréquences
    Autres critères acoustiques
    Matos
    Conception des fonctionnalités secondaires
    Les travaux et budget
    Mise à point et conclusions
    Evolutions non-prévus


Intro
A Noël 2015 ma famille a lancé l'idée d'un projet Home Cinéma, mais nous ne savions rien au sujet. Mes enfants ont payé une étude d'un spécialiste HC, mais le résultat n'était pas adéquat. Donc j'ai pris le projet en mains : étudie l'info sur l'internet, visite des salons et boutiques et lu des revus HC. J'ai cherché à comprendre au lieu de simplement suivi le consensus. Cette présentation est orienter à ma méthodologie, comment y arriver depuis une feuille de papier blanche.

Etude du marché et définition des besoins

J'ai compris que le marché était sur une saute technologique de la 4ème génération suite des vidéocassettes, DVDs, et Blu-rays. Cette génération 4K, à laquelle on peut ajouter UHD, HDR, WCG, Atmos et DTS:X, est soutenu par des ventes des télés 4K. En conséquence j'ai pris le pari de sauter dedans. En plus, depuis ma fascination pour un logiciel objet orienté que j'ai découvert en 1993, l'idée de traiter le son par une façon similaire m'attirer. Laisse les ingénieurs de son s'exprimer !

Il faut que j'ajoute un élément important : mon HC est accessible pour mon fils tétraplégique. Les salles de cinéma publiques sont parfois accessibles, mais la place réservée est typiquement au dernier rang ou pire, positionnée au premier sur l'extrémité gauche ou droite. Une triste réalité. En conséquence un objectif de notre HC est de gommer ce sentiment d'être casé en deuxième classe.

Quelles dimensions de la salle pour la bonne acoustique ?
Nous avons décidé d'utiliser le fond de notre sous-sol en béton. En dimensions brutes disponibles il fait 5m x 6m et Hauteur Sous Plafond (HSP) de 2.4m. Une estrade est exclue à cause de l'accessibilité, donc j'ai fait un seul rang de cinq places. Tu voyais, une place au milieu pour le roi.

Maintenant les sujets difficiles. Pour le son le ratio entre les trois dimensions d'une salle est important et certains sont idéals. Mon HC est 1 x 2.24 x 2.58. Pas de chance, il n'est pas idéal. Je peux bouger un peu les murs, mais quoi faire les pauvres exclus comme moi ?

Une autre approche est de calculer les modes axial, tangentiel et oblique. Comme ça on peut créer son propre ratio idéal. Mais avec une masse des chiffres de déchiffrer, je peux seulement constater qu'il n'a pas des résonances en doubles. Pas de penne que je joue l'acousticien.

Certainement entre le pire comme un cube et le parfait comme un ratio idéal il existe des niveaux de gris. J'ai trouvé un site qui donne un seul niveau de gris avec un tableau Excel en trois onglets (Désolé c'est en anglais). Mais la réponse n'est pas complet, un « second best ratio », d'accord ça correspond à un « ça peut passer ». Ce sujet des ratios, est-il primordial ou moyennement ?
http://www.acoustics.salford.ac.uk/acoustics_info/room_sizing/?content=best

Sans réponse claire, j'ai pris l'hypothèse qu'il est mieux de rapprocher un ratio idéal, donc j'ai essayé de conserver un HSP maximum : un ragréage, un sol d'un cm, et sans faux plafond solide. Mon sous-sol est en limite de la nappe, donc de toute façon je ne peux pas creuser plus bas, ni évidement monter la maison.

En largeur, autres critères entre en jeux. En Atmos, Dolby conseil de mettre les surrounds à la hauteur des oreilles. Mais pas trop proche ! Avec 5 places il faut conserver la largeur maximum. J'ai pincé la salle au niveau de l'écran pour que les deux murs latéraux ne soient pas parallèles.

La priorité à la vidéo
Je suis d'accord que le son est important, mais j'ai mis la priorité sur la vidéo. Certains peuvent argumenter que ça, c'est le parole d'un non-connaisseur, qui est exacte, mais personne m'a convaincu autrement. Si je dois faire un compromis, je préfère une très bonne image avec un son moyen que le contraire. Maintenant comme j'ai fâché la moitié entre vous j'entre dans le vif du sujet.

Premier question : quel ratio, 16/9 ou 2.35 ? Ma priorité est des films récents, donc 2.35 sans hésitation.

Deuxième question : quelle taille d'écran et recul ? Avec le 4K les pixels sont trop petits de voir individuellement, donc on peut rapprocher sans hésitation. Avec cette libération technologique, la question qui reste est le confort visuel et la sensation d'immersion. Ici, je trouve nous sommes tous limités par nos habitudes engrainés. Par exemple, quand les télés plasma eurent arrivées, la réaction souvent était qu'ils sont trop grands, « je préfère mon 19 pouce CRT ». Aujourd'hui la pilule est passée.

Donc je me suis dit, en cinq ans qu'est que je veux ? Evidement aujourd'hui je ne peux pas répondre en tout sincérité, mais j'ai compris que la tendance déplace le curseur vers plus grande. J'ai pris ma décision : 4m de base et un angle de vision de 51°. Pour mon HC les conséquences sont graves :
    Au revoir au écran transonore et mur absorbant (la salle est trop courte),
    Seulement 37cm de chaque côté de l'écran pour le traitement acoustique,
    Les frontales L&R sont aux limites = un triangle 60°, et sont assez proche des murs latéraux,
    Les caissons sont trop hauts pour passer sous l'écran,


mais ma priorité est servie. En comptant tout le longueur de ma salle disponible le ratio de projection (RdP) du vidéoprojecteur (VP) doit être à 1.33. Ca entre dans les spécifications mais aucune marge supplémentaire. Un angle de vision de 51° (ratio 1.05:1) correspond à un rang un peu avancé dans une salle publique, mais rien extrême.

Par contre si je le compare avec les HC des autres passionnés, je suis vraiment à l'extrême. Je les comprends : pourquoi chercher dehors de la zone de confort habituelle ? En plus, j'ai lu qu'il ne faut pas s'embêter de mettre un écran trop grand dans une salle trop petit. En nageant contre cette marée 2K, je le repousse avec l'argument haut de la télé CRT, mais si tu veux mes vraies motivations ... réponse à la question en cinq ans.

Isolation phonique

En isolation phonique ma maison est bien lotie avec 45cm d'épaisseur entre le rez-de-chaussée et le sous-sol: parquet, chape, chauffage par le sol, et dalle en béton. La famille peut dormir tranquillement dans les chambres au rez-de-chaussée, à la condition que le son de Pacific Rim n'est pas au max.

Débat sur l'acoustique
Je suis conscient de l'importance de la conception de la salle pour obtenir une bonne qualité du son. Je suis aussi conscient que ce sujet est très très compliqué, avec les avis quelques fois divergents. Je marche sur les oeufs. J'ai appliqué mon propre méthode sans assurance s'il est bon ou ...

Traitement acoustique des hauts et moyens fréquences

En hauts et moyens fréquences la source principale est les trois enceintes frontales. Donc il semble logique d'avoir une bonne absorption dans cette axe primaire devant/arrière. Le RdP impose que l'écran soit posé sur le mur devant, donc le gros effort d'absorption doit être sur le mur arrière, derrière les canapés. J'ai mis 5cm de Laine De Roche (LDR) et en plus des panneaux de 11cm de basotech. Les emplacements de VP et des enceintes ne sont pas traités, pour conserver ces précieux cm de RdP et d'éloigner les surrounds arrières. Au lieu d'un LEDE (Live-End Dead-End) j'ai fait un DELE.

Les murs latéraux sont 1/3 absorbant (5cm LDR) et 2/3 en réflexion (5cm LDR et BA13). L'humidité bloquée derrière le BA13 est un souci, donc on limite des dégâts potentiels.

Ensuite la couple sol / plafond. Je dois utiliser un lève-malade qui est sur les petites roulettes, donc un sol dur est obligatoire. Nous avons choisi du liège de 10.5mm d'épaisseur. En performance acoustique il n'est pas reconnu, mais il semble mieux que le carrelage et il résiste l'humidité.

Comme le sol est acoustiquement en réflexion, il est logique que le plafond doive être absorbant pour éviter l'écho et minimiser les résonnances. Suite de recherche d'un produit mince et performant j'ai choisi le Basotech en 6cm d'épaisseur, qui je cache derrière un tissu acoustique. Mon HC dédié est peut-être la seule qui n'a ni un faux plafond acoustique ni une moquette ?

Traitement acoustique des basses fréquences
Voici mon souci principal. La quantité d'énergie cinétique des basses fréquences est très très importante et autant de difficulté de le maitriser. Avec les dimensions non-idéales et l'absence d'un mur absorbant, le risque des résonnances est non-négligeable. L'étude d'origine était conçue avec les panneaux fléchissant, mais un tél technique impose une connaissance parfait des fréquences cibles à atténuer, et ensuite un système massif d'absorption qui correspond à la bonne(s) fréquence(s) et à la quantité d'énergie à dissiper. Avec aucune maitrise du sujet, encore, pas la peine que je joue l'acousticien.

Le mieux que j'ai trouvé est d'installer des bass traps du type gamme de fréquence étendu (large band) dans les quatre coins de la salle. Les deux arrières sont des tube traps de 43cm de diamètre x 2m de hauteur, et les deux devant sont en mousse acoustique carré de 37x37x230cm. Par contre, les tubes traps de cette taille ne sont pas efficaces en dessous de 40Hz. Même sans WAF, il y a des limites en taille acceptable.

Comme tu pourrais constater mon méthode n'est pas du tout scientifique. Il-y-a un expression en anglais qui correspond bien : " Throw it against the wall and see if it sticks." (Lance le contre le mur et voir s'il reste collé).

Autres critères acoustiques
Le RT60. Cette référence connue en matière d"affaiblissement de résonnance en fonction du temps est un domaine d"un acousticien. Les outils informatiques sur le Net me semblent trop imprécis. Donc pour faire quelque chose « proche », j"ai fait une règle de trois sur les surfaces. Sur la 113m2 de surface total de mon HC, d"environ 45% est en réflexion et 55% absorbant. En titre comparaison, un LEDE est d"environ 30% et 70% respectivement. Mais le sol n"est pas 100% exposé, donc je devrais être au même ordre de grandeur d"un LEDE.

Par contre je me demande si autant des surfaces en réflexions de RT60 sont vraiment importantes en HC ? En musique stéréo je comprends, mais avec 11 enceintes tout autour je pose la question si un RT50 ou RT40 n"est pas mieux ?

Diffuseurs. Ça me semble une très bonne idée, les salles professionnels l"ont mis partout. Mais pour un raison inconnu ils sont très chers, j"ai payé 400 Euros pour 2.2m2. Mieux un petit peu que rien du tout. La seule solution économique de traiter l'ensemble comme un pro est le DIY. Je vais le faire ... mais un autre jour ?

Echo flottant. Mes quatre murs ne sont pas parallèles. Le traitement sol/plafond est présenté haut.

Premières réflexions sur les murs latéraux. Le premier 1/3 des murs latéraux absorbant semble d'être adéquat. Mais comme les enceintes frontales L&R sont proches des murs, on peut poser la question de l'effet du tissu à cause de le petit angle de réflexion. C'est difficile à évaluer. J'ai utilisé un tissu qui n'est pas exemplaire en rugosité, une Mondial double natte. En soufflant au travers pour tester la transparence acoustique, il est moyennant bien. Par la parole des autres le produit Burlington est bon, et maintenant il est disponible en laize 280cm, mais je n'ai pas trouvé une description de son rugosité.

Ossature métallique ou en bois ? Une ossature métallique, peut-il entre en résonnance ? Je le préfère à cause de l'humidité, mais je n'ai trouvé aucune réponse à cette question. En conséquence j'ai pris la logique d'une preuve en inverse : en absence des avis négatifs sur ce produit très répandu, il droit être ok.

Matos
Je quitte les sujets des casse-têtes et maintenant bascule dans les sujets plus amusants.

Vidéo Projecteur.
En VP le choix était limité. Sony a ces produits 4K et par chance le 520 est sorti au moment que je termine mon HC. Seule autre possibilité est les JVC, mais sur un grand écran j'ai peur que son système d'e-shift ne sera pas à la hauteur.

Les concurrents (Acer, BenQ, Optoma ...) commence de sortir des produits sur la base de la puce Texas Instruments, donc l'année 2017 sera un bon cru pour le 4K avec le prix nettement plus raisonnable, à 3K Euros ? Je n'ai aucun regret, au contraire je suis heureuse pour les autres qui veut faire la plonge.

Enceintes. Dans la chaine audio, les enceintes sont le maillon la plus déterminant. Autre que les qualités globales et les préférences personnelles, les quatre critères qui me semblent la plus importants sont :
    Compréhension des paroles. Si on ne comprendre rien on fait quoi, mettre les sous-titres ? La grande majorité des voix sort de l'enceinte centrale. Il faut mettre le paquet là.
    Une bonne dynamique. En HC la reproduction des scènes d'actions exige une dynamique plus forte qu'en musique. En conséquence il faut des enceintes avec un bon niveau de sensibilité.
    Les basses fréquences. Comme la dynamique, en HC il le faut.
    Timbre. En son objet orienté (Atmos et DTS:X) les sons transitent entre les enceintes, donc l'importance de la homogénéité des timbres est accrue.


Je avoue que j'ai une préférence pour un son American, et en conséquence les Klipsch a bien attirer mon attention. Cette marque a une mauvaise réputation d'un son fatigant à cause des pavillons en plastique. Fin 2015 Klipsch est sorti la série « RP » avec les pavillons en caoutchouc. Il me plait. En plus le centrale 450c est énorme, que n'est pas une garantie de la bonne compréhension, mais au moins il ouvre cette possibilité. Pour les autres critères HC, Klipsch correspondent bien. Il faut ajouter qu'à mon avis, on peut trouver mieux pour la musique si tu veux faire les deux.

En surrounds le choix entre les directs ou bi-pole / di-pole était vite fait. Dans les démos des films en 5.1, la WAF et moi n'aimerons pas les directs à cause d'une localisation trop apparente. Malheureusement aucune démo Atmos n'était disponible. Dommage.

En enceintes Atmos, entre le type en réflexion du son ou encastrer, j'ai basculé pour le deuxième sans hésitation : mon plafond est absorbant, il est trop bas et le son directe est de la meilleur qualité. Klipsch a une dizaine des modèles encastrés, mais rien ne correspond à cause de leurs profondeurs qui dépassent largement 6 cm. En conséquence j'ai pris les Gallery. Timbre ? A voir.

Je trouve bizarre qu'aucun des fabricantes, Klipsch compris, a des séries ou packs qui comprendre les enceintes encastrables ou plafonniers. Derrière la courbe? Ils dorent au volant ? Ou c'est moi qui n'ai compris les principes de son Atmos / DTS:X et l'importance de la compatibilité de l'ensemble des enceintes?

Caissons. Je ne suis pas très exigent. Je suis d'accord que les produits sur le marché sont variables en qualité, mais pour moi le critère principal est qu'un boom fait BOOM. Donc il faut une bonne puissance. Avec mon souci pour les résonnances, j"ai pris deux caissons pour réduire l"effet des nodes.

Amplification. La question éternel : prendre des séparés ou une combiné ? Je suis arrêté sur le Yamaha 3050 qui a un son neutre/sec. En combinaison avec les Klipsch c"est à la limite. Le 3050 est un peu plus cher et moins puissant que les autres combos. J"ai ajouté mon vieil amplificateur Threshold en externe sur les enceintes frontales L&R, qui aussi aide à la puissance.

Lecteur Blu-ray UHD. J'étais obligé d'attendre à mars 2016 pour que les premiers produits sortent. On peut dire que mes travaux étant trop en avance. Mais quand j'avais mon Panasonic 900 en main j'étais très content, la dernière pièce du mon puzzle 4K était finalement en place.

Conception des fonctionnalités secondaires
Domotique. Le contrôle d'éclairage est branché sur la maison en KNX, et un traitement similaire pour le VMC. Une tablette gère l'affaire mais c'est loin de la perfection.

Canapés. Je n'ai trouvé qu'une seule marque pour laquelle on peut glisser un lève-malade dessous : Himolla.

Eclairage. Dans les cosmos on sait qu'il existe des trous noirs qui ne laissent pas parti la lumière. Le HC c'est pareil. J'ai fini par accepter l'ambiance sombre.

Sorti de secours. L'aménagement est fait. On ne sait jamais.

Esthétique. A lieu d'un HC tout en noir, nous avons pris la décision de mettre un tissu rouge Bordeaux sur les murs, pour une esthétique plus chaleureuse. Mais un soin bien en noir a été appliqué en proximité de l'écran.

Les travaux et budget
J'ai pris des entrepreneurs pour la majorité des travaux : Ragréage, ossatures, BA13, électricité en 220V et chauffage. Ma famille et moi avons fait les finissions.

Les WAF sont connues pour dépenser des sommes d'argent, mais de notre côté nous ne sommes pas tous innocents. Mon addition des matos est 20K Euros. Le reste est compliqué par le fait que d'autres travaux dans la maison sont mélangés avec. On peut estimer la part HC à 40K Euros.

Mise à point et conclusions
Quand tous les pièces de mon puzzle 4K ont été finalement mise en place, Kaz est passé pour calibrer de VP. Mauvaise nouvelle, il était impossible d'obtenir une image très nette. Aussi la fonction de zoom n'était pas en conformité avec les spécifications. Deux envois du VP à Sony en UK et une centaine des communications plus tard, rien n'était résolu. Je ne sais pas si la cause est sa lentille en plastique, le zoom à max, ou quoi d'autre ? Pour moi c'est une déception en qualité du produit et son SAV.

La distance entre le rack et le VP est 6m. J'ai vu dans les forums des problèmes de débit en fonction de la longueur du câble HDMI 2.0a. J'ai pris un câble Oehlbach; il semble que j'ai évité cette menace.

Le HDR (High Dynamic Range) est bien présent, mais pour un effet vraiment fort sur un écran de 6.8m2 il faut beaucoup plus des lumens que le 1800 du Sony 520. Un VP laser semble nécessaire. C'est le même discours en couleurs WCG (Wide Color Gamut) REC.2020. Le 520 n'est qu'un petit pas dans cette direction, mais la différence est déjà bien apparent.

En calibration son je n'ai pas encore recontacté Kaz. Avant de faire, il faut que je résolu les résonances importantes en basses fréquences. Oui, mon souci était confirmé. Je devine que les surfaces en béton exposés (le sol, le plafond et deux murs) sont trop importantes. Ou d'exprimer autrement, les mètres cubes total de BA13 ne sont pas suffisants. Mes bouées de secoures, les bass traps, l'aident mais ils n'évitent pas le naufrage.

En plus, j'ai découvert que l'YPAO de Yamaha 3050 n'est pas formidable dans les basses fréquences. Apparemment cette lacune a été corrigée avec le nouveau 3060. Suite des recherches en solutions filtres actives, je suis sur le point de commander un Behringer DEQ. A voir.

Ces bémols peuvent donner l'indication d'un échec, mais au contraire je suis très content. C'est avec plaisir que j'avais fait mon HC : sa conception, les travaux et la mise à point. Le résultat est à la hauteur de mes aspirations. Evidemment c'est aussi avec plaisir que nous consommons les films 4K, nous avons déjà 33 Blu-rays UHD, et évidement autres films et sources.

Evolutions non-prévus

Mon fils tétraplégique a trouvé une copine donc il n'habite plus avec nous. C'est incroyable, mais vrai. Il passe en temps en temps pour voir un film, donc tous ces travaux HC ne sont pas perdus.

Et dernièrement, mon autre fils a acheté un pouf géant de 2m de diamètre, blanc comme le neige. Et ploc !!! Au plein milieu pour voir un film tête devant. Tant pis pour l'accessibilité, tant pis pour le RT60, tant pis pour un HC noir ... The best laid plans of mice and men !
  • rirerirerirerirechoc
  • Vue d'ensemble


    le devant est assez serré ( 17 Juin 2017 )


    ( 17 Juin 2017 )


    ( 10 Févr. 2016 )

    Matériel


    il fait un peu du bruit, mais il faut les lumens ( 27 Janv. 2016 )


    d'haut en bas : amp Threshold Cas 1; receiver Yamaha rx-a3050; lecteur blu-ray Sony; Apple TV4; lecteur Technics; transfo 110/220V 2000VA BHV; onduleur Easton EX100 ( 27 Janv. 2016 )

    Divers


    Applique De Mayo Tau ( 27 Janv. 2016 )


    Radiateur Zehnov Stratos CS-15-10 ( 28 Janv. 2016 )


    Ventilateur d'extraction dans le pièce technique. ( 27 Janv. 2016 )


    Sorti de secours: trappe dans le plafond du sas avec échelle télescopique. Le faux plafond reste à faire. ( 28 Janv. 2016 )


    Et plop!!! ( 17 Juin 2017 )

    Travaux


    5 surfaces en béton, une cloison va fermer l'affaire. ( 23 Janv. 2016 )


    On a installé les prises dans le sol pour l'alimentation des canapés et un RJ45. ( 23 Janv. 2016 )


    Prêt pour le tissu. ( 23 Janv. 2016 )


    Deux portes isolants sont bien adéquats, sauf pour le 20Hz! ( 23 Janv. 2016 )


    Vu du plafond avec le basotech, le Chief et les haut parleurs gallery, avant la mise en place du tissu. ( 23 Janv. 2016 )

    Merci pour la visite!

    Nos partenaires

    Home-Cinema